lundi 26 juin 2017

Crash-Test - Robe Nova - Straightgrain


Marie m'a proposé de tester la dernière robe de StraightGrain. Étant totalement accroc à cette marque, je ne pouvais pas dire non.
Après avoir trouvé LE tissu, il ne me restait plus qu'à me mettre au boulot. Le plus dur étant de savoir quelles options choisir pour ma version :o)

DETAIL DU PATRON

- Il s'agit de la robe Nova de la marque Straightgrain. Vous trouverez le patron pochette (tailles 3 mois à 12 ans) à 14€ sur la boutique de Lulu La Luciole.

3 mois à 12 ans, c'est rare qu'une marque propose un si grand éventail de tailles (au même prix).

- La Nova est la robe chic par excellence. Elle se distingue par son jeu de plis avant et arrière. Quel travail de la créatrice, j'en reste baba. 
Allez, assez de suspense, voici ce qu'offre la robe : 
    * 4 types de plis devant : plis plats, plis zigzag, plis "rayons de miel" ou pli creux
    * avec ou sans col claudine (à privilégier pour le modèle avec un seul pli creux devant, cela serait dommage de cacher le travail de pliage avec un col).
    * 3 manches : sans manches, mancherons intégrés, manches longues
    * 3 fermetures dos : zip invisible, ouverture fermée par un bouton ou par un lien
    * 2 longueurs : blouse ou robe
    * le tout avec 2 plis creux dans le dos

En tout, ça fait 140 versions de robe différentes, rien que ça...

Alors oui, sur les dessins, on ne reste pas bouche bée. Mais quand on voit le détails des plis, c'est magique.
Je vous laisse cliquer ici pour voir toutes les versions possibles.
Je ne résiste pas à vous montrer un exemple des plis "rayons de miel" : 

- C'est une marque que j'ai découvert grâce à Marie et je la remercie !!! Je vous en ai parlé longuement dans cet article sur la robe Tinny ou encore dans celui-ci sur la robe Laure.
StraightGrain est une marque Néerlandaise avec pour seul crédo : des patrons aux multiples versions. Vous le savez, j'apprécie d'en avoir pour son argent. 

- Le haut de la robe est doublé, les finitions sont donc très jolies (comme toujours pour cette marque).

- La robe est composée de 4 pièces : 1 devant, 1 dos, 1 doublure devant, 1 doublure dos. Et oui, seulement !!

- Toutes les versions ne sont pas accessibles pour les débutantes, je préfère être claire. Mais vous pouvez vous faire la main sur la version avec le pli creux devant, et monter doucement en complexité (avec les plis plats, puis les plis zigzag et enfin les plis rayons de miel). Le reste de la robe n'est pas compliqué du tout. De plus, comme il est possible de fermer le dos de la robe par une bride ou un lien, on zappe l'étape de la pose de la fermeture éclair.

- Comme pour tous les modèles de la marque, le patron est bien fait et compréhensible. Les pièces patron sont traduites dans toutes les langues. Pas de prise de tête lors du patronage.

- Les marges de couture sont COMPRISES et sont de 1 cm et 2 cms pour les ourlets.

- Le livret d'instructions est tout en anglais mais comme toujours, il est bourré de schémas. Sincèrement, je n'ai pas eu besoin de traduire le texte, les schémas sont assez nombreux et clairs.
On voit quand repasser, où coudre (les coutures sont symbolisées par des tirets rouges), des flèches indiquent le sens des plis...


- Une légende permet de bien comprendre le code couleur utilisé (doublure en saumon, tissu extérieur en vert, texture à pois pour le verso du tissu).

- Tous les tableaux sont en pouce ET en cms. Pas de conversion à faire, c'est le pied. On voit donc facilement le métrage de tissu nécessaire, le tableau de mensurations et celui des mesures du vêtement fini.

- Un plan de coupe complet est inclus pour les laizes de 140 cms ou 110 cms, selon la taille choisie. On optimise ses découpes.
TISSU UTILISE

Pour mettre les plis en valeur, il faut un tissu uni ou "pseudo" uni. Ne ruinez pas votre travail de plis avec un tissu à motifs trop chargé. Vous serez déçu du résultat, les plis seront invisibles.

Vous commencez à me connaitre, je n'aime pas travailler l'uni, c'est plus fort que moi, il me faut des motifs.
La robe ne comportant qu'une pièce dos et devant, on ne peut pas mixer les tissus... Il fallait trouver une solution.

Une option est d'utiliser un tissu avec des motifs imprimés le long de la lisière. Voici un exemple avec la parade de Mickael Miller qui existe aussi en blanc.

La seule différence lors de la coupe, c'est que l'on ne respecte pas le droit fil, on coupe dans le sens inverse pour respecter le sens du motif. Ainsi les plis sont mis en valeur par le tissu uni et la robe se termine joliment en bas par une scénographie.

Ici, j'ai trouvé une autre solution. Je suis parti sur un tissu dégradé parsemé de motifs dorés : le tissu confetti de Coton And Steel. Les plis seront donc mis en valeur car le tissu est plus clair en haut et uni mais la robe sera vivante grâce au dégradé.
Je n'avais encore jamais testé la marque de Coton and Steel. Et bien j'ai adoré. La popeline est souple, douce et se travaille comme un charme. Au niveau du tissage, cela ressemble à du chambray. Les couleurs sont très belles et les touches de dorés rehaussent le tout. C'est un tissu qui ne paye peut être pas de mine en photo mais en vrai, il est captivant.

MATÉRIEL


- je vous redirige vers mon article très complet sur le sujet ou celui ci pour du matériel un peu plus "fun".


J'ai utilisé ici : 
- mes ciseaux à tissus et de précision. Idéaux pour cranter (malgré les épaisseurs!!!), couper les fils... bref c'est mon couteau suisse à moi :o)
 
- mon papier patron fétiche (je vous en ai longuement parlé ici
- mon cutter rotatif qui me fait gagner un temps fou pour couper le tissu
- ma règle à patchwork 
- mon tapis de découpe 
- mon crayon-craie pour marquer les repères. Facile avec ses mines de différentes couleurs.
- mes pinces chouchoutes, idéale pour ne pas oublier une épingle quand on surjette... (expérience expérience)

- mon couturomètre ou ma jauge 5 en 1 pour mesurer correctement la valeur d'ourlet ou replis

TAILLE CHOISIE

Je suis partie sur un 5 ans en largeur et un 6 ans en longueur.

Ma fille de 4.5 ans longue et fine met du 5 ans du commerce (qui est souvent un peu court pour elle).
Les patrons de la marque taillent parfaitement, vous pouvez y aller les yeux fermés.
Sur la photo du haut, on voit la robe un peu courte mais ma fille lève les bras alors forcément, ça remonte un peu trop :o)

MODIFICATIONS APPORTÉES

- Aucune, j'ai choisi les options : 

   * pli zigzag (ils ne sont pas complexes à réaliser, il faut juste être minutieux et se laissez guider par les schémas explicatifs)
   * fermeture par bride
   * mancherons
   * longueur robe

TECHNIQUES UTILISÉES

- les plis (bien expliqués dans le livret d'instructions)
- pour les plis "rayons de miel", la créatrice vous accompagne avec un tuto vidéo.
- pour les poignets de manche (utilisés pour les manches longues) il y a un tuto vidéo ici. Idem pour le col claudine.

PROBLÈMES RENCONTRES


Je vous avoue avoir commencé par tester les plis "rayons de miel" et j'ai jeté l'éponge après plusieurs heures d'arrachage de cheveux. Je me suis rabattue sur les plis zigzag et ça a été nickel.

Voici comment j'ai procédé : 
- j'ai épinglé un pli en alignant les épingles sur les 2 lignes tracés à la craie. Les épingles doivent suivre les 2 lignes afin d'être certaine qu'elles se superposent bien.
- j'ai repassé pour bien marquer le pli
- j'ai posé des épingles à la perpendiculaire de la ligne et j'ai cousu dessus.
- idem avec tous les autres plis

Les plis rayon de miel ne sont que partie remise. Je m'y recollerai un de ces jours (je déteste ne pas réussir à faire quelque chose, ça me rend folle :o)

RÉSULTAT

Quel chic cette robe, c'est superbe. La coupe est belle, le jeu de plis donnent de l'élégance. L'ouverture dos apporte de l'originalité et les plis creux dorsaux allègent le tout. Comme pour tous les patrons de la marque, je n'hésiterai pas à décliner le modèle durant les années à venir.










lundi 19 juin 2017

Crash-Test - Robe Bouton d'Or - Atelier Scammit


Pression aujourd'hui, je réalise une tenue de Baptême !! Pas le droit à l'erreur et surtout pas d'essayage possible sur le petit modèle avant le jour J. Pression supplémentaire !!

Nous avons défini avec les parents les tissus (c'est une robe de baptême, ne l'oublions pas, mais nous souhaitions la moderniser avec l'apport de touches de couleurs). Puis nous nous sommes mis d'accord sur le modèle de la robe : la Bouton d'Or. Depuis le temps que je souhaitais la tester, j'ai sauté sur l'occasion !!

DETAIL DU PATRON


- La robe Bouton d'Or est un patron aux multiples facettes du créateur Atelier Scammit.

Vous le trouverez sur la boutique de la marque à 8€ (PDF) ou 15€ (pochette). Elle est disponible de la taille 1 à 11 ans.

- Le patron permet de réaliser 24 versions de robes ou blouses. Sans manches, manches courtes ou longues, empiècements épaule, mancherons droits, volontés... à vous de choisir.




- La robe est doublée au niveau du corsage, elle se ferme par une patte de boutonnage au milieu dos et la jupe est froncée.

- J'adore cette marque que je suis depuis longtemps. Leurs patrons sont toujours très poétiques et charmants. Malgré ça, c'est la première fois que j'en cousais un.

- J'ai opté pour la version pdf. Il y a 2 choix d'impression : en A4 ou en A3. J'adore parce qu'au boulot je peux imprimer au format A3, résultat 2 fois moins de pages à couper et assembler, cool.

- Pas de code couleur sur la page patron, c'est un peu dommage car je trouve ça moins confortable de jongler avec les lignes à petits tirets, grand tiret, tiret point...Le must étant le code couleur + la symbolique pour les gens daltoniens.  Néanmoins, ça reste clair et les repères à reporter sont bien visibles. Les pièces ne se superposent pas.


- Attention aux différentes pièces !! Il y a 2 versions du dos et 2 versions du devant sur la page patron. 
Tout dépend du tissu et du modèle que l'on choisit.
Par exemple il y a un devant prévu pour ajouter les empiècements. Et il y a un devant en une pièce (doublure ou choix du devant en un seul bloc). J'ai donc découpé le devant à empiècement dans mon tissu et le devant en un bloc pour ma doublure.
Prenez quelques minutes pour bien visualiser toutes les pièces de votre version, ça évitera les erreurs.

- Concernant le livret d'instructions : c'est là que le bas blesse. J'ai franchement été perdue et déroutée par ce livret. Il est pourtant fourni, il y a beaucoup de photos mais tout est confus, mal organisé, mélangé.
Les photos sont séparées du texte, on fait donc de la gymnastique à retrouver la bonne photo, relire le texte, retrouver la photo... ce n'est vraiment pas intuitif.

Les différentes versions sont détaillées mais c'est encore une fois très confus, tout est à la suite, sans coupure dans la numérotation. Les sous-parties sont noyées dans le texte explicatif. On ne s'y retrouve plus, j'étais franchement découragée (c'est bien la 1e fois que ça m'arrive).

- Les tissus utilisés dans le pas à pas sont sombres, on ne voit rien. D'autant plus quand on imprime le pas-à-pas, les couleurs s'assombrissent encore plus.


- Bref, j'ai pesté encore et encore. Jusqu'à ce que ma copine Marie me dise "mais ils ont des pas-à-pas vidéo sur leur blog!!!".
Et là, tout s'éclaire et sauve le modèle. Leur tuto vidéo est décomposé en plusieurs parties (le top, la jupe, l'assemblage des deux) , les étapes sont soignées, bien expliquées, agréables à visionner...
Vous le trouverez ici.

Franchement, je trouve que ça sauve le modèle. Je suis surement dure mais le livret d'instructions est vraiment très compliqué et ne donne pas envie. Si le modèle ne tenait qu'à ça, je ne vous le conseillerai pas. Mais grâce à la vidéo, le modèle devient facilement compréhensible et surtout accessible à TOUS les niveaux de couture !!

TISSU UTILISE


Les couleurs du baptême sont le jaune et le gris. Je voulais du Liberty,  je trouve que ça fait chic tout en apportant une belle touche de couleur.


J'ai utilisé une triple gaze (oui oui, triple) de coton d'un moelleux, douceur et souplesse incroyable, couleur blanc cassé, trouvée chez Lulu La Luciole. Je n'avais encore jamais travaillé cette matière qui demande un peu de doigté de part son élasticité, son moelleux et sa fragilité. 

Mais le jeu en vaut la chandelle. La triple gaze apporte une texture à la robe, une originalité et surtout un aspect cocooning (on aimerait s'en faire un plaid).

Récemment, j'ai eu l'occasion de toucher la double gaze en bambou. Je n'ai JAMAIS touché un tissu aussi doux que celui-ci. Il est souple, au tombé lourd et d'une douceur infinie. C'est un énorme coup de cœur. Testez si vous avez l'occasion.

Je l'ai associé à un Liberty Wiltshire couleur Mimosa de toute beauté (difficile à trouver, je l'ai déniché chez Mlle Fourmie). Je travaille très rarement le Liberty, surtout pour les vêtements (qui demande du métrage et au prix du Liberty...) mais quel bonheur à coudre.

J'ai ajouté un passepoil doré clair aux empiècements ainsi qu'à la taille (mon bon plan ici).

MATERIEL 


- je vous redirige vers mon article très complet sur le sujet ou celui ci pour du matériel un peu plus "fun".


J'ai utilisé ici : 
- mes ciseaux à tissus et de précision. Idéaux pour cranter (malgré les épaisseurs!!!), couper les fils... bref c'est mon couteau suisse à moi :o)
 
- mon papier patron fétiche (je vous en ai longuement parlé ici
- mon cutter rotatif qui me fait gagner un temps fou pour couper le tissu
- ma règle à patchwork 
- mon tapis de découpe 
- mon crayon-craie pour marquer les repères. Facile avec ses mines de différentes couleurs.
- mes pinces chouchoutes, idéale pour ne pas oublier une épingle quand on surjette... (expérience expérience)

- mon couturomètre ou ma jauge 5 en 1 pour mesurer correctement la valeur d'ourlet ou replis

TAILLE CHOISIE

Je suis partie sur un 2 ans pour une poupette d'un peu plus d'un an qui commence à mettre du 18 mois du commerce (le 18 mois ne figure pas sur le patron, on passe de la taille 1 à 2 ans). J'ai lu que le modèle était ajusté donc je me suis dit que ça irait... 


Une fois portée, on voit que la robe est un chouilla large et un peu longue mais rien de choquant. Tant mieux, elle pourra être portée durant tout l'été. 



OPTIONS CHOISIES


Je suis partie sur un corsage avec empiècements, passepoil et mancherons droits.


MODIFICATIONS APPORTÉES


- j'ai cousu la doublure du corsage à la main plutôt que de faire une surpiqûre comme conseillé dans le pas à pas. La finition est plus soignée ainsi.


- j'ai ajouté un passepoil le long de la taille pour la souligner ainsi qu'au niveau des mancherons.

PROBLÈMES RENCONTRES


Avec la vidéo, c'est "finger in the nose".

 
RÉSULTAT

Un joli modèle sauvé par le pas-à-pas vidéo qui le rend accessible pour tous niveaux de couture.
C'est un beau modèle, complet, qui peut vous accompagner toute l'année grâce à son jeu de manches qui s'adapte aux saisons.

Robe devant et dos
Focus sur l'intérieur de la robe (oui oui, je l'ai doublé de liberty... on roule sur l'or ici :o)

Détails des mancherons et du passepoil
Patte pressionnée au dos. La couleur des pressions est un peu criarde, j'aurai pu trouver mieux...
J'ai cousu la doublure du corsage à la jupe à la main pour plus de finesse.
Ourlet recto et verso. Ca donne une idée du moelleux de la triple gaze.


La tenue du baptême complète